Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Un mur accent d’inspiration Mondrian, voici le tutoriel!

Avant-après

Table des matières

Je cherchais une manière d’habiller le mur du salon qui allait accueillir notre télévision. Voici un avant-après de mur accent dont vous me direz des nouvelles!

 

La technique du mur accent est en vogue depuis plusieurs années.

C’est terminé de peindre la même couleur ou de placer le même papier-peint sur les quatre murs d’une pièce!

Maintenant, on vise à diriger l’effet waouh sur un seul mur, et à traiter les trois autres murs plus sobrement.

L’avantage est que l’on peut changer souvent sa déco, ce qui répond tout à fait à mes goûts qui changent (trop) vite 🙂

 

Voici donc cet avant-après de mur accent, le premier d’une série d’articles que je vais consacrer à la manière d’habiller un mur chez soi, en deux-temps, trois mouvements!

Vous pourriez aussi mettre en oeuvre cette déco pour une maison en vue de la louer, cela lui donnera un cachet terrible. Et vous la louerez plus vite!

 

Allez c’est parti!

Voici le mur, avant

avant après mur accent

 

Les précédents propriétaires avaient traité les murs de manière globalement uniforme dans la maison, en blanc et gris.

Venant d’une maison très contemporaine (donc avec beaucoup de blanc), j’ai rapidement voulu de la couleur pour notre nouveau chez-nous.

Le parquet en bois effet noyer blanchi étant superbe, je pouvais partir sur toutes sortes de couleurs.

Donnant sur le jardin, la baie vitrée à droite amenait beaucoup de lumière.

Je me suis donc dit que je pouvais partir sur une couleur sombre.

 

Remarquez les grilles de ventilation et les prises blanches.

Enfin, le plafonnier méritait une place beaucoup plus remarquable que cette petite ampoule, vous ne trouvez pas?

Réfléchir en amont

Notre séjour étant organisé en longueur je voulais traiter le coin salon dans une teinte sombre.

En effet, avec la cassette à bois que l’on se réjouissait d’utiliser, j’ai tout de suite eu envie de souligner le côté cocon de la pièce.

 

Il me fallait choisir la bonne teinte. C’est donc munie de mon Moodboard que je me suis tout naturellement présentée chez Home Decor Arlon.

Moodboard Salon

J’ai choisi un vert sapin de la gamme Atelier chez Levis, légèrement désaturé.

Une couleur désaturée évite de distraire le regard, quand on regarde la télévision par exemple. (Référence Ombre B7)

Et j’ai pris de la peinture effet mat, pour son aspect doux et velouté, en phase avec l’ambiance que je voulais.

Les peintures Levis ne sont plus à présenter. Pour les particuliers, cela reste la peinture la plus abordable pour la qualité offerte.

Et elle s’applique très facilement, elle se “lisse” en séchant.

De plus, ces peintures sont très pigmentées : même pour les couleurs sombres, je n’ai jamais dû appliquer de troisième couche.

 

 

Mais le choix de la teinte ne me suffisait pas.

Je voulais faire autre chose.

Un petit plus en plus…

 

Férue d’émissions déco, j’avais remarqué que les moulures revenaient en force dans les projets déco.

Notamment chez les anglo-saxons qui raffolent de ce type d’élément décoratif.

Et il est possible de faire du très moderne avec des moulures, démonstration ci-dessous…

 

Trouver l’idée esthétique

J’avais vu passer sur le compte Instagram de 19degrés_architecture_rennes une verrière d’inspiration Mondrian.

(Elle est reprise dans mon Moodboard ci-dessus.)

J’ai trouvé que c’était vraiment une idée géniale de détourner le graphisme de Mondrian pour dessiner une verrière originale.

Parce qu’en matière de verrières, il faut reconnaître que cela devient difficile de sortir du lot 😉

Du coup je me suis dit que je pouvais aussi m’inspirer de ce graphisme, mais avec des moulures sur mon mur télé!

Vive les réseaux sociaux, je vous le dis 😉

 

Défendre son idée de mur accent

Je ne sais pas si vous êtes d’accord mais c’est vraiment difficile pour moi d’exprimer aux gens ce que j’ai en tête.

Et ça l’est encore plus de persuader mon mari que cela va être joli.

Enfin, que j’espère que cela va être joli, mais ça je ne le lui dis pas!

Le moodboard m’aide beaucoup à faire passer mon message.

Mais il faut aussi de la confiance, alors merci à mon lui d’avoir cru en cette idée et de m’avoir aidée à la réaliser!

Tutoriel

Place au plat de résistance maintenant.

J’ai pensé que cela pourrait vous intéresser de savoir comment nous avons fait, alors voici les étapes:

Matériel

 

  • Les tasseaux de bois aux dimensions adaptées à votre projet:
    • Pour ma part : du MDF découpé dans un magasin de bricolage depuis une planche de 250 cm. 5cm de large, 1cm d’épaisseur.
  • Une scie à onglet si vous devez faire de beaux angles, sinon une scie sauteuse devrait suffire
  • Du papier de verre
  • Un mètre
  • Du ruban de masquage
  • Un niveau à bulle
  • De la colle en pistolet
  • De la pâte à bois
  • Une spatule pour la pâte à bois ou un couteau de cuisine 😉

 

Dessiner le mur accent

 

dessin avant après mur accent

 

Tout d’abord j’ai dessiné. A l’échelle.

Cela m’a permis de m’assurer de l’harmonie de l’ensemble.

Je ne voulais pas quelque chose qui soit trop chargé.

J’ai donc pris les mesures de

  • ma télévision,
  • de mon meuble TV,
  • de la cassette à bois

et j’ai reporté toutes mes cotes sur une feuille A4.

 

 

On voit sur la photo que la feuille a bien vécu, cela a été mon référentiel tout au long du processus 🙂

 

 

Reporter les cotes au mur

 

Avec du ruban de masquage, un mètre et un niveau, j’ai ensuite marqué l’emplacement de chaque tasseau de bois sur le mur.

Et j’ai numéroté chaque tronçon. Ces numéros étant aussi repris sur notre plan.

Cette précaution est très importante pour savoir où va quel tasseau, une fois que le ruban sera retiré avant de coller les tasseaux.

tutoriel mur accent

Alors, pourquoi je n’ai pas reporté les numéros sur mon plan papier, j’avoue que je ne m’en souviens plus, haha.

Peut-être que je voulais le garder beau? Aucun souvenir!

Bref.

 

Couper les tasseaux aux bonnes mesures

 

Vous allez me dire que ça pue l’amateurisme. Et vous aurez raison.

Quand est arrivée l’étape de couper les tasseaux aux bonnes mesures, nous n’avons rien trouvé de mieux que de coller provisoirement les tasseaux au mur avec du ruban de masquage.

Nous avions trop peur de ne nous fier qu’à des mesures sur plan. La maison date des années 70, et les murs ne sont pas 100% droits.

Nous découpions donc les tasseaux au fur et à mesure, de la droite vers la gauche.

Et nous les collions au ruban de masquage pour savoir ensuite à quelle mesure découper les tasseaux suivants.

Ça donne ça:

tutoriel mur accent

Si vous avez une meilleure technique à proposer, je suis preneuse, balancez vos comm’ 😉

Une fois cette étape terminée, nous avons retiré les tasseaux du mur en prenant soin d’indiquer au dos de chacun le numéro qui lui correspondait.

 

Peindre le mur

 

tutoriel mur accentJ’ai aussi peint une partie du plafond, un peu comme du color zoning, car j’avais peur que la fumée du poêle à bois ne le salisse.

Niveau peinture, je suis loin d’être une pro mais je sais ce qui ne faut PAS faire :

  • revenir sur un carré que l’on a déjà peint, sauf sur la légère zone qui chevauchera le prochain carré ;
  • ne pas charger suffisamment le rouleau ;
  • appuyer comme un(e) malade.

Je vous raconte pas la galère pour le ruban de masquage au plafond. J’ai d’abord essayé de mesurer depuis le mur la distance nécessaire puis de la reporter au plafond.

Mais comme les murs ne sont pas droits, le ruban n’était pas droit…

J’ai finalement fait cela à l’œil, en un seul tenant de ruban (ne jamais découper plein de petits bouts!)

Je descendais tous les mètres de mon escabelle pour vérifier l’alignement, une main sur l’œil gauche mdr

 

J’ai aussi peint les grilles de ventilation de la cassette à bois. Pour cela j’ai utilisé de la peinture noire spéciale hautes températures en bombe aérosol.

Et j’ai commandé des prises de marque NIKO chez Waelec en couleur anthracite.

 

 

 

 

Peindre les tasseaux

 

tutoriel mur accent

 

 

Deux couches, comme sur le mur.

On peint l’objet posé à plat, la peinture sèche ainsi plus uniformément.

Ne pas oublier les champs qui seront aussi visibles.

Proprement.

Etape ponçage: on égrène avec du papier à fin grain entre les deux couches.

Très important quand on laque du bois.

Le respect de ces étapes distingue véritablement un laquage amateur d’un travail pro, je vous assure.

 

 

 

 

 

 

 

Coller les tasseaux au mur

 

Enfin, moment de vérité, nous avons collé les tasseaux peints au mur peint.

Petit couac:

Nous allions voir ce mur tous les jours, et pas juste en passant d’une pièce à l’autre.

J’avais peur que nous nous lassions de ces tasseaux.

Afin de pouvoir les retirer, nous les avons alors collés avec du papier collant double face pour moquette et tapis. J’avais choisi un papier collant amovible.

Sur la papier c’était une bonne idée.

Efficace pour le sol.

Sauf que la gravité a bien rigolé.

Au bout de deux jours certains tasseaux sont tombés.

 

Alors Monsieur a dit qu’il n’y avait pas de raison que l’on se lasse de ce mur si bien habillé.

Nous avons donc décidé de coller les tasseaux à la colle multi-usage. Cette colle se pose en pistolet, comme du silicone.

L’homme a parlé. On a fait. Pour mon plus grand plaisir 🙂

 

Corriger les petits défauts

 

Naturellement, ceux qui bricolent plus souvent que moi ont dû voir la chose venir.

Faire tenir l’ensemble au ruban de masquage pour mesurer puis couper les tasseaux manque terriblement d’exactitude.

Donc en collant les tasseaux, on s’est aperçus qu’il y avait de ci, de là, des écarts entre les tasseaux.

Un autre tasseau n’était plus à fleur du plafond, ou encore un petit coin un peu a été cassé lors d’une manœuvre. Le MDF est fragile.

Pas très sérieux tout ça.

 

Que faire?

 

Et bien ma boîte à outils de bricoleur du dimanche a accueilli un nouvel arrivant: la pâte a bois.

Il suffit de bien malaxer la pâte avant de l’appliquer, afin qu’elle adhère bien au support.

J’ai appliqué au couteau de cuisine, c’est plat et fin.

Puis ponçage.

Enfin avec un pinceau fin, j’ai repris la couleur en tapotant légèrement, pour imiter le léger relief que donne l’application au rouleau.

 

Mettre en beauté

Je vous avoue que j’ai eu un pincement au cœur quand on a placé la grande télé devant notre œuvre!

Mais je me suis vite reprise en main et je suis passée à la DECORATIOOOOOOON

 

Mon mari a placé le plafonnier Funambule de la marque AM.PM, disponible sur le site de la Redoute.be (Je vous mets aussi  le lien vers le site français de la Redoute)

J’ai acheté sur amazon un fil électrique couleur laiton qui se branche à une prise (souvent moins cher sur amazon.de d’ailleurs), et je l’ai accroché au crochet du plafond. Ce fil mesure 4m50, il est parfait pour l’usage que je voulais en faire. Mais vous pourriez aussi le placer comme applique murale, avec une équerre en bois ou en métal type industriel (il existe plein de couleurs de fil). Juste une idée en passant 😉

A ce fil électrique, j’ai suspendu un abat-jour de chez IKEA.

 

L’ameublement

Nous avons gardé notre meuble TV IKEA antédiluvien, dont nous avons retiré les pieds

Nous avons aussi gardé notre canapé Sorvallen de chez IKEA

Nous avons posé le tapis Lodge en 160*230 chez Maisons du Monde attention, il faut un antidérapant sous ce tapis.

Et j’ai trouvé cette mignonne table en laiton, modèle Melville chez Leenbakker.

 

Le résultat après

J’ai la chance d’être ambassadrice pour La Redoute et Amazon. Lorsque vous cliquez sur les liens que je propose avant d’acheter sur leur site (pour n’importe quel objet), Wild Wild House reçoit une petite contribution. Et vous ne payez pas plus cher. Si par chance vous appréciez le contenu que je vous propose, vous avez là un moyen facile et rapide de me soutenir 🙂 Et cela me permet de continuer à vous proposer encore plus d’articles WILD !!!

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *